Pour les rois, hip hip hip hourra !

Publié le par Marie D

«        ON Y ÉTAIT. Hier après-midi, l'association montoise Trajectoires a élu le « roi des fêtes » sur la place de la mairie

La Madeleine couronne son roi

 

Quentin est sorti vainqueur des épreuves. (photo nicolas le lièvre)

« Ils sont vaillants, ils sont forts, ils vont s'affronter pour décrocher le titre ultime : roi des fêtes ! », crie Gaëlle à travers son mégaphone. Il n'en faut pas plus pour que les festayres témoignent leur soutien à grands poumons. Au centre de l'espace délimité : 15 candidats, reconnaissables à leurs foulards bleus et rouges. En face d'eux, Gaëlle visiblement chargée d'une mission supplémentaire : l'ordre. Avant de couronner qui que ce soit, il faut d'abord départager les prétendants au trône grâce à plusieurs épreuves.

La première : l'épreuve de la vivacité d'esprit avec des questions pièges : « Combien d'animaux de chaque espèce, Moïse a-t-il emmené sur son arche ? » Les réponses « Mickaël Jackson » et « Stéphanie de Monaco » ne semblent pas satisfaire la maîtresse du jeu. « Bon, apparemment, la vivacité d'esprit, c'est pas trop votre truc alors on passe à l'épreuve suivante. » L'enjeu se corse, les quatre survivants des questions doivent à présent séduire les reines des fêtes... en lavant la vaisselle. Le candidat Quentin prend très au sérieux cette épreuve, tentant un strip-tease sous une cascade de produits vaisselle. Les acclamations du public l'encouragent dans ses danses de séduction sous l'oeil amusé des trois reines.

Effeuillage intégral

Épreuve finale, et non la moindre aux vues de l'état de fatigue éthylique avancée des participants : la déclaration. « Je vous aime, vous êtes très belle », « On boit un verre ? » et « Vous êtes toutes les trois aussi rayonnantes les unes que les autres » suffiront à charmer le jury et les miss. Le verdict tombe : c'est le jeune Quentin qui est élu roi des fêtes. Coupe à la main, il remercie son public au moyen d'un effeuillage intégral. « Nous avons élu le festayre le plus élégant, si tant est qu'il en existe », conclut la bénévole de l'association, un brin amusée. Deux mots à ne pas confondre en ces jours de fêtes, élégance et sobriété.

Auteur : H. M.

SUD OUEST | Dimanche 19 Juillet 2009        »




Chaque année, une reine des fêtes et ses dauphines sont élues pour la période de la Madeleine. Mais jamais aucun roi n'a été élu...jusqu'à cette année. Fêtes de la Madeleine 2009, samedi 18 juillet, Trajectoires a élu le premier roi de l'histoire montoise !
Nous tenons donc a féliciter tout particulièrement Sa Majesté Quentin pour sa performance ainsi que ses deux dauphins, Tony et Yannick.




                                                               

Publié dans Bodéga 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article