Grand jury pour grand projet : la prépa

Publié le par Odile

Entrer en contact avec les institutions, découvrir leurs rouages et négocier avec elles : c'est la règle du jeu de Trajectoires.
Une action menée pendant les fêtes de la Madeleine de Mont de Marsan, cela relève directement de la municipalité.

Projet conçu, premiers filets lancés pour mesurer où nous mettons les pieds. On ne va pas plus loin pour l'instant, il nous faut d'abord notre laisser-passer.

Laisser-passer : les encourager à nous dire oui en leur donnant de quoi ne pas encaisser de reproches inutiles.

Alors on va jouer le grand jeu ... ou le jeu des grands.

Maxime, Orianne, Pierre, Marie et Anthony : volontaires pour passer le grand jury.
Entraînement : soutenir une présentation Power Point, animer, questionner, défendre sa position en comprenant celle de l'autre.

C'est drôle, ce moule scolaire qui ressort. On reconnaît la chanson des exposés.
Bon sang, Orianne, tu es en train de parler des valeurs de fond, tu nous les sors, tes émotions ? Ben quoi, Maxime ? Si on te dit qu'on ne peut pas servir de l'alcool, c'est quoi, ce truc de bon sens que tu peux répondre ?

Qu'est-ce qu'ils sont bons, ces jeunes !
Juste les tirer du lit parce qu'ils sont à la bourre pour la réunion, seulement leur indiquer comment on va là où on veut, et ils avancent !
Jamais, jamais je n'ai entendu la moindre ineptie en réunion. Aucune idée fumeuse irréalisable.
Simplement les décrotter de cette tendance à vouloir se conformer à ce qu'ils imaginent que l'autre attend, pour donner leur vrai jus.
Je ne crois pas que la jeunesse ait l'exclusivité de ce vilain défaut...

Bon, tout est prêt. RDV avec les élus le 28 janvier.
Ca flippe sec mais ça attend de pied ferme.

C'est vraiment une bonne idée, ce projet.

Publié dans Bodéga 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article